Des vacances à Tchernobyl ?

Bonsoir à toutes et à tous.

Il en est peut-être parmi vous qui sont allés jeter un petit coup d'oeil sur ma nouvelle intitulée Pripyat. Si vous la lisez, vous découvrirez que Pripyat est en fait la ville la plus proche de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Dans ma nouvelle je l'imaginais fantomatique et vide d'hommes. Quelle naïveté de ma part ! C'était sans compter sur l'imaginatif appât du gain de certains "voyagistes" qui ont développé un "tour-opérator" sur les lieux de la tragédie. Nauséabond cynisme !

Retrouvez l'article de La Croix paru le 25-26 septembre 2010 qui suscite de ma part cette réflexion désabusée :

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site