Zen poèmes

Bonjour à toutes et à tous.

Il est des livres dont on regrette qu'ils ne soient pas au format poche. De ces livres qu'on aime prendre et reprendre, les user à force de les lire et les apprendre à force de les user. Zen poèmes est de ceux là. Il s'agit d'une petite anthologie de poèmes ou d'extraits de poèmes de tous horizons. Bien-sûr on y retrouve les maîtres du haïku... mais pas que. On y trouve aussi des petits proverbes des Indiens d'Amériques, des poèmes de la "Beat generation" et même Verlaine.

Car la poésie zen telle qu'elle envisagée ici n'appartient pas qu'à la seule littérature japonaise. C'est avant tout l'évocation des saisons, le livre est d'ailleurs divisé en chapitres correspondant à chacune d'entre elles, en de courtes allusions imagées, humoristiques et sensibles, légères comme les ailes d'un papillon, odoriférantes comme les fleurs du cerisier. Et quand au détour d'un haïku, c'est tout un tableau impressionniste qui vous est donné à voir, alors, oui, vous regrettez de ne pas pouvoir avoir ce petit livre sur vous pour lire et relire ces petites perles poétiques et vous évader le temps de quelques vers.

D'ailleurs, au moment où je lisais ce florilège dans le jardin, la météo a brusquement changé. Du coup, emporté par l'euphorie des poètes de ce recueil, je me suis risqué  à composer un petit poème, moi aussi. Ce n'est pas très académique, mais j'espère que vous me pardonnerez.

 

Un orage d'été tonne

Des gouttes météorites

Libèrent en cratères de pluie

Une odeur de terre mouillée

B.A.

Réagir à cet article.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site